micro crédit

Si le système de crédit requiert des conditions d’éligibilités, le microcrédit de son côté est nettement avantageux. En effet, pour bénéficier des produits de prêts classiques, il faut avoir un contrat à durée indéterminé, des taux d’endettements non élevés et peut justifier les paiements de ses factures. Face à de telles exigences, le microcrédit se présente en tant que solution miracle ! Sans plus tarder, voici les détails !

La définition d’un microcrédit

Prêter des petites sommes présente moins de risque pour l’organisme prêteur et pour étendre ces cibles, il a dû alléger les conditions d’éligibilité. C’est justement dans ce principe qu’est créé ce produit financier qu’est « le microcrédit ». Il s’agit d’un montant qui démarre à 200 euros et peut atteindre les 5000 euros. Une telle somme, prêtée à des particuliers se classe dans le type de microcrédit « personnel » et est dédié pour soutenir les besoins urgents, les imprévues, renflouer les besoins de trésorerie. Or, il y a des formes de microcrédits qui s’adressent aux startups, aux petites et moyennes entreprises et les très petites entreprises. Dans ce cas, la somme peut plafonner jusqu’à 25 000 euros et est désormais catégorisée en tant que « microcrédit professionnel ». Pour en comprendre davantage, rendez-vous chez micro-credit.biz.

À qui s’adresse le microcrédit personnel ? Et pourquoi ?

Bien qu’ouvert à toute personne physique, le microcrédit est parfois la seule issue pour les interdits bancaires. Ces personnes, à cause de leur situation en tant que travailleurs indépendants, des contrats déterminés, sont des exclus du système bancaire. Justement pour redresser leur situation financière au quotidien, le microcrédit a été initié. Aussi, un particulier peut effectuer certaines activités qui vont le mettre sur les rails à l’exemple d’obtenir son permis de conduire, à réparer la voiture qui lui permet d’aller au travail, de payer des frais de formations qui lui permettra d’améliorer ses revenues à l’avenir.

Quel est le taux d’intérêt appliqué et comment se fait le remboursement ?

Dans son principe, on peut qualifier le microcrédit de prêt classique de courte durée. Il emprunte d’ailleurs les mêmes fonctionnements qu’un prêt classique. C’est-à-dire l’emprunteur est tenu de fixer le montant du prêt, lequel mentionne également le taux d’intérêt, les frais liés à l’assurance parfois facultative, et ceux du dossier et d’autres frais supplémentaires. En fonction de la somme et des négociations entre les deux parties, le remboursement peut se faire entre une fourchette de 6 mois à 4 ans. Des périodes durant lesquelles, l’emprunteur verse des mensualités.

Comment obtenir un microcrédit ?

Bon nombre d’organismes se spécialisent actuellement dans le microcrédit personnel. La technologie a même permis d’ériger certains organismes virtuels qui traitent toutes les démarches en ligne et ce depuis l’accompagnement dans les renseignements vers le déblocage de fonds. L’emprunteur aura ainsi la chance de visualiser ses états de remboursement de mensualité en ligne. Mais il y a aussi des associations qui se présentent en tant qu’accompagnateur garantissant l’éligibilité du dossier et des négociations de meilleur taux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *